le webzine des initiatives locales

Le Reflet – un restaurant tenu par des trisomiques

A Nantes, un restaurant pas comme les autres va ouvrir d’ici quelques jours dans le centre-ville. L’initiative est une première en France puisque « le Reflet » fera travailler à 70% des personnes trisomiques. Un projet innovante et inspirant. Explications avec la conceptrice du projet, Flore Lelièvre sur Pari(s) sur le Local.

Comment est né le projet « le Reflet » ? 
A la base, le Reflet était un projet de diplôme de fin d’étude d’architecture intérieure. J’avais voulu travailler sur l’intégration des personnes en situation de handicap, en créant un lieu spécifique, véritable outil de travail pour les personnes trisomiques. Grâce à l’architecture et à l’aménagement intérieur, l’idée est que les employés s’épanouissent et soit au maximum autonome dans leur travail

Pouvez-vous nous l’expliquer son concept ?  
Le Reflet est un restaurant particulier car son aménagement et son fonctionnement sont repensés d’une manière différente : Postes de travail assis en cuisine, système de prise de commande adapté pour les personnes ayant des difficultés à lire et écrire, code couleur-chiffre pour communiquer entre la salle et la cuisine, vaisselle ergonomique pour le service, espace repos et bien-être pour les employés, etc…

Pourquoi ce nom ?
Les personnes trisomiques, que l’on pense souvent « différentes de nous », ne sont pourtant que le miroir de nous-mêmes. Un miroir révélateur de belles qualités humaines que parfois nous n’arrivons pas à exprimer, tandis que ces personnes extraordinaires, elles, les expriment librement, sans faux semblant. Elles sont le reflet d’une générosité et d’une spontanéité.

Vous êtes-vous inspirer d’un lieu déjà existant ?
Nous nous sommes rapidement rendu compte qu’un projet similaire existait déjà, à Rome. La Locanda Dei Girasoli emploie effectivement 18 employés, dont 13 personnes trisomiques. Une PME vient également d’ouvrir en Argentine, embauchant 4 pizzaïolos trisomiques.

Quelle vision avez-vous aujourd’hui de la perception dans la société des personnes trisomiques ?
Aujourd’hui on croise rarement des personnes trisomiques, donc quand on ne connait pas, on ne sait pas trop comment se comporter. Quand je vois des amis qui n’ont jamais côtoyer des personnes en situation de handicap, il y a souvent une appréhension au début, mais les personnes porteuses de trisomie savent généralement très bien vous mettre à l’aise et l’appréhension se dissipe couvent rapidement ! Mais tant que la société ne permettra pas plus cette intégration, la rencontre sera difficile.

Justement quelles difficultés quotidiennes rencontrent-elles ?
L’accès à l’emploi, à la formation, à la citoyenneté ! Notre projet propose des emplois en milieu ordinaire, adaptés à chacun : maximum 24h/semaine, jamais 2 services dans la même journée, avec un salaire « ordinaire », elle répond à se besoin d’échange et d’intégration.

Qui compose l’équipe du « Reflet » ?
L’équipe est composé d’un gérant en salle une chef en cuisine ainsi que 4 serveurs trisomiques et 2 cuisiniers trisomiques. Nous créons des modules de formation un mois avant l’ouverture, afin que l’équipe se rencontre et qu’elle apprenne à travailler, ensemble.

Avez-vous été soutenu financièrement dans le projet ?
Nous avons effectué une campagne de financement auprès de particuliers et d’entreprises entre avril et juillet dernier, pour l’achat du local, qui nous a permis de lever 400 000€ de dons et d’investissements, une somme incroyable ! Et nous lançons ce mois ci une campagne Ulule pour financer le système de prise de commande (tables sur mesure et passe-envoi spécifiques).

Quand est prévue l’ouverture du restaurant ?
L’ouverture du restaurant est prévu pour la mi-décembre 2016.

Qui sera le chef et que pourra-t-on y manger ?
Notre chef s’appelle Farida, professionnelle de la restauration et qui a la double casquette puisqu’elle a également travaillé avec des personnes en situation de handicap

Comment peut-on participer à votre projet ?
Pour participer au projet, il y a plein de possibilité ! Tout d’abord, relayer l’information, parler du projet, et pourquoi pas adhérer à l’association ou encore faire un don lors de notre campagne de crowdfunding qui sera relayée sur notre page Facebook et notre site internet.

Des projets ?
Une fois le restaurant ouvert et stabilisé, nous espérons en ouvrir d’autres !

En savoir plus
Le Reflet – 4 rue des trois croissants – Nantes
Contact – 06 59 00 29 37
Site – projet-lereflet.fr
Facebook – Le Reflet